En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Hubert DELESALLE, cyclotouriste randonneur
 
 
 
PontisPortrait110px.jpg
 Adepte aussi de la randonnée marche, une activité que je partage surtout avec mon épouse, 
Découvrez nos randonnées classées par régions et par années
(Choisissez les régions dans les menus déroulants en haut)
 
 
 
 
 

BLOG - Tous les billets

Jeudi 25 mars 2021

 Nous profitons de notre séjour à Cavalière (83-Var, Le Lavandou) pour effectuer une randonnée dans la presqu'île de Saint-Tropez au départ de la Croix-Valmer. Il fait très chaud en ce début juin.
 L'occasion d'une visite à Saint-Tropez avant la foule de l'été et de faire une halte sur la place des Lices et de se balader sur le port.
 Nous franchissons trois cols : le col de la Croix-Valmer (110 m), le col de Collebasse (131m) et le col de Paillas (248 m) agrémenté de son moulin., ce qui m'amène à 186 cols au Club des Cent Cols

(39,5 km et 625 m de dénivelé)

Tracé téléchargeable surpenrunner O

Tracé de la randonnée (39,5 km et 625 m de dénivelé)
Au départ de La Croix-Valmer
 
La Croix-Valmer
 
 
Col de Collebasse , 131 m en réalité
 
 
Les vignobles de Ramatuelle
 
 
 
Halte place des Lices
 
 
 

Le port de Saint-Tropez

 
 
 
 
 
 
 
Le moulin de Paillas
 
 
Retour à notre point de départ
 

Lire la suite

Jeudi 25 mars 2021

 Nous profitons de notre séjour à Cavalière (83-Var, Le Lavandou) pour effectuer une randonnée dans la presqu'île de Saint-Tropez au départ de la Croix-Valmer. Il fait très chaud en ce début juin.
 L'occasion d'une visite à Saint-Tropez avant la foule de l'été et de faire une halte sur la place des Lices et de se balader sur le port.
 Nous franchissons trois cols : le col de la Croix-Valmer (110 m), le col de Collebasse (131m) et le col de Paillas (248 m) agrémenté de son moulin., ce qui m'amène à 186 cols au Club des Cent Cols

(39,5 km et 625 m de dénivelé)

Tracé téléchargeable surpenrunner O

Tracé de la randonnée (39,5 km et 625 m de dénivelé)
Au départ de La Croix-Valmer
 
La Croix-Valmer
 
 
Col de Collebasse , 131 m en réalité
 
 
Les vignobles de Ramatuelle
 
 
 
Halte place des Lices
 
 
 

Le port de Saint-Tropez

 
 
 
 
 
 
 
Le moulin de Paillas
 
 
Retour à notre point de départ
 

Fermer

Publié le 26/07/2021 19:36  - aucun commentaire - |     |

Jeudi 25 mars 2021

 Quatrième volet de notre escapade dans le Luberon (84-Vaucluse), ce jeudi 25 mars, nous partons pour une boucle au départ de Saint-Saturnin, par les villages de Lioux, Joucas et Roussillon, site du  "Brevet des Provinces Françaises" du Comtat vénessain déjà visité en novembre 2009 .
 Un itinéraire vélo alternant entre villages perchés des Monts-de-Vaucluse et les Ocres. Des paysages déclinant une palette de couleurs et de sensations exceptionnelles.
 Je me souviendrai aussi de cette randonnée pour la mauvaise chute en quittant la belle terrasse de Joucas où nous avons piqueniqué ! (Chute lors de laquelle j'ai brisé l'objectif de mon appareil photos et m'abimé les côtes !)
(48 kilomètres et 720 mètres de dénivelé)

- Tracé téléchargeable sur Openrunner

Tracé de la randonnée (48 kilomètres et 720 mètres de dénivelé)
Départ des Blanchards (Saint-Saturnin)
Combe de Font Jouvale
Combe de la Sigalière
Carrefour de la Bourradière

LIOUX

vieux village au pied de la falaise de la Madeleine (700 m de long), l’église romane de Saint-Romain.
Lioux, place de la Mairie
L'Église romane de Saint-Romain,
surplombée par la falaise de la Madeleine
La falaise de la Madeleine, 700 mètres ded long
L'Église romane de Saint-Romain
La falaise de Lioux
Parrotier

JOUCAS

Moulin de Joucas
Terrasse accueillante, nous y piqueniquerons 
La vue depuis la terrasse 
Pittoresque petites rue sinueuse, pavée à l'ancienne
Statues sur la petite place de l'église
Église Saint-Jean-Baptiste (fin XVIIIe )
à l'intérieur un véritable musée de l'art italien
de la peinture en trompe l'oeil...
Joucas, sur sa colline

ROUSSILLON

Village "Ocre"ou tour rappelle l'exploitation du précieux pigment naturel.
Les falaises d'ocre de Roussillon
La mairie de Roussillon
Panorama
Alambic
Beffroi (Tour de l'horloge)
Eglise St Michel.
Profil de la randonnée (48 km et 72 m de dénivelé)

Lire la suite

Jeudi 25 mars 2021

 Quatrième volet de notre escapade dans le Luberon (84-Vaucluse), ce jeudi 25 mars, nous partons pour une boucle au départ de Saint-Saturnin, par les villages de Lioux, Joucas et Roussillon, site du  "Brevet des Provinces Françaises" du Comtat vénessain déjà visité en novembre 2009 .
 Un itinéraire vélo alternant entre villages perchés des Monts-de-Vaucluse et les Ocres. Des paysages déclinant une palette de couleurs et de sensations exceptionnelles.
 Je me souviendrai aussi de cette randonnée pour la mauvaise chute en quittant la belle terrasse de Joucas où nous avons piqueniqué ! (Chute lors de laquelle j'ai brisé l'objectif de mon appareil photos et m'abimé les côtes !)
(48 kilomètres et 720 mètres de dénivelé)

- Tracé téléchargeable sur Openrunner

Tracé de la randonnée (48 kilomètres et 720 mètres de dénivelé)
Départ des Blanchards (Saint-Saturnin)
Combe de Font Jouvale
Combe de la Sigalière
Carrefour de la Bourradière

LIOUX

vieux village au pied de la falaise de la Madeleine (700 m de long), l’église romane de Saint-Romain.
Lioux, place de la Mairie
L'Église romane de Saint-Romain,
surplombée par la falaise de la Madeleine
La falaise de la Madeleine, 700 mètres ded long
L'Église romane de Saint-Romain
La falaise de Lioux
Parrotier

JOUCAS

Moulin de Joucas
Terrasse accueillante, nous y piqueniquerons 
La vue depuis la terrasse 
Pittoresque petites rue sinueuse, pavée à l'ancienne
Statues sur la petite place de l'église
Église Saint-Jean-Baptiste (fin XVIIIe )
à l'intérieur un véritable musée de l'art italien
de la peinture en trompe l'oeil...
Joucas, sur sa colline

ROUSSILLON

Village "Ocre"ou tour rappelle l'exploitation du précieux pigment naturel.
Les falaises d'ocre de Roussillon
La mairie de Roussillon
Panorama
Alambic
Beffroi (Tour de l'horloge)
Eglise St Michel.
Profil de la randonnée (48 km et 72 m de dénivelé)

Fermer

Publié le 25/03/2021 16:52  - aucun commentaire - |     |

Mercredi 24 mars 2021

En cette belle fin d'après-midi, randonnée vélo au départ du minuscule village de Gignac, dans le Colorado Provençal, la partie orientale du massif des Ocres. Peu d'ocres à voir ! Mais on peut découvrir le secret de leur formation et quelques autres sites géologiques ; avec en toile de fonds les villages perchés de Caseneuve, Saint-Martin-de-Castillon et Viens.
Je passe par le col des Quatre Chemins (643 m), mon 183ème col franchi au Club des Cent Cols.
(26 kilomètres et 440 mètres de dénivelé)
Tracé de la randonnée (26 kilomètres et 440 mètres de dénivelé)
Départ du minuscule village de Gignac
La route s'élève dès le départ

Caseneuve

Le château de Caseneuve a donné son nom au village
dès sa construction (la casa nova)
Caseneuve

Viens

Le village de Viens
Viens, maison à tour
Panorama depuis Viens
Château de Viens protégeant le village perché sur un éperon
Col des Quatre Chemins (643 mètres)
Panorama depuis le col des Quatre Chemins

Gignac

Eglise romane de Gignac et entrée du château
Le profil de la randonnée (26 km et 440 m de dénivelé)

Lire la suite

Mercredi 24 mars 2021

En cette belle fin d'après-midi, randonnée vélo au départ du minuscule village de Gignac, dans le Colorado Provençal, la partie orientale du massif des Ocres. Peu d'ocres à voir ! Mais on peut découvrir le secret de leur formation et quelques autres sites géologiques ; avec en toile de fonds les villages perchés de Caseneuve, Saint-Martin-de-Castillon et Viens.
Je passe par le col des Quatre Chemins (643 m), mon 183ème col franchi au Club des Cent Cols.
(26 kilomètres et 440 mètres de dénivelé)
Tracé de la randonnée (26 kilomètres et 440 mètres de dénivelé)
Départ du minuscule village de Gignac
La route s'élève dès le départ

Caseneuve

Le château de Caseneuve a donné son nom au village
dès sa construction (la casa nova)
Caseneuve

Viens

Le village de Viens
Viens, maison à tour
Panorama depuis Viens
Château de Viens protégeant le village perché sur un éperon
Col des Quatre Chemins (643 mètres)
Panorama depuis le col des Quatre Chemins

Gignac

Eglise romane de Gignac et entrée du château
Le profil de la randonnée (26 km et 440 m de dénivelé)

Fermer

Publié le 24/03/2021 16:45  - aucun commentaire - |     |

Mardi 23 mars 2021

 Nous partons vers le nord de Saint-Saturnin, passons à proximité du moulin et rejoignons le col de la Liguière (985 m) depuis lequel on distingue le Mont Ventoux, mon 182ème col dans le Club des Cent Cols. Ensuite, la descente s'effectue en pente douce au milieu des champs de lavande vers Sault. Au hameau des Molières, on bifurque à gauche vers la forêt de Javon et son château médiéval. Nous rejoignons Saint-Saturnin par la belle combe de la Sigolière et la combe de Font Jouvale.
(40 kilomètres et 780 mètres de dénivelé)
Le tracé, 40 kilomètres et 780 mètres de dénivelé
Départ du hameau des Blanchards
Saint-Saturnin
Au fond, la montagne du Luberon
Le moulin de Saint-Saturnin
Pause casse-croûte
Nous sommes entourés des champs de lavande
Le col de la Liguière est situé à 985 mètres d'altitude
et non à 998 mètres comme indiqué sur le panneau routier
Depuis le col de la Liguière, on distingue le Mont Ventoux
Le Mont Ventoux
Château de Javon
Combe de la Sigalière
Profil de la randonnée (40 km et 780 m de dénivelé)

Lire la suite

Mardi 23 mars 2021

 Nous partons vers le nord de Saint-Saturnin, passons à proximité du moulin et rejoignons le col de la Liguière (985 m) depuis lequel on distingue le Mont Ventoux, mon 182ème col dans le Club des Cent Cols. Ensuite, la descente s'effectue en pente douce au milieu des champs de lavande vers Sault. Au hameau des Molières, on bifurque à gauche vers la forêt de Javon et son château médiéval. Nous rejoignons Saint-Saturnin par la belle combe de la Sigolière et la combe de Font Jouvale.
(40 kilomètres et 780 mètres de dénivelé)
Le tracé, 40 kilomètres et 780 mètres de dénivelé
Départ du hameau des Blanchards
Saint-Saturnin
Au fond, la montagne du Luberon
Le moulin de Saint-Saturnin
Pause casse-croûte
Nous sommes entourés des champs de lavande
Le col de la Liguière est situé à 985 mètres d'altitude
et non à 998 mètres comme indiqué sur le panneau routier
Depuis le col de la Liguière, on distingue le Mont Ventoux
Le Mont Ventoux
Château de Javon
Combe de la Sigalière
Profil de la randonnée (40 km et 780 m de dénivelé)

Fermer

Publié le 23/03/2021 06:51  - aucun commentaire - |     |

lundi 22 mars 2021

 Nous passons quelques jours à Saint-Saturnin-lès-Apt, joli petit village situé au bord d'Apt, en face du massif du Luberon.
 La partie ancienne de Saint-Saturnin a beaucoup de charme avec ses deux moulins à vent du xviie siècle, les vestiges de son château médiéval ainsi que trois enceintes fortifiées construites aux XIIIe, XIVe et XVIe siècles, dont il subsiste le portail "Ayguier".
 Nous profitons de cette région magnifique et du temps ensoleillé pour effectuer de belles randonnées vélo aux alentours :
Aujourd'hui, un petit tour à Saint-Saturnin, puis :
Sain-Saturnin-lès-Apt, petit village au nord d'Apt
 
Départ du hameau des Blanchards
Chanel nous observe
Saint-Saturnin et son joli moulin

Joseph Talon, le père de la trufficulture moderne, avait un principe simple « Si vous voulez récolter des truffes, plantez des glands ». Il prouva la véracité de cette maxime, dès 1810 en utilisant des glands de chênes truffiers. Il eut de nombreux adeptes qui, tout au cours du xixe siècle, plantèrent des chênes blancs ou verts, mais aussi du frêne, du charme ou du tilleul, arbres avec lesquels la rabasse vit en symbiose. En 1868, le Vaucluse récoltait 380 tonnes de truffes, tant dans le massif du Luberon que dans les monts de Vaucluse ou le mont Ventoux
Cinq moulins ont été construits à Saint-Saturnin     

Lire la suite

lundi 22 mars 2021

 Nous passons quelques jours à Saint-Saturnin-lès-Apt, joli petit village situé au bord d'Apt, en face du massif du Luberon.
 La partie ancienne de Saint-Saturnin a beaucoup de charme avec ses deux moulins à vent du xviie siècle, les vestiges de son château médiéval ainsi que trois enceintes fortifiées construites aux XIIIe, XIVe et XVIe siècles, dont il subsiste le portail "Ayguier".
 Nous profitons de cette région magnifique et du temps ensoleillé pour effectuer de belles randonnées vélo aux alentours :
Aujourd'hui, un petit tour à Saint-Saturnin, puis :
Sain-Saturnin-lès-Apt, petit village au nord d'Apt
 
Départ du hameau des Blanchards
Chanel nous observe
Saint-Saturnin et son joli moulin

Joseph Talon, le père de la trufficulture moderne, avait un principe simple « Si vous voulez récolter des truffes, plantez des glands ». Il prouva la véracité de cette maxime, dès 1810 en utilisant des glands de chênes truffiers. Il eut de nombreux adeptes qui, tout au cours du xixe siècle, plantèrent des chênes blancs ou verts, mais aussi du frêne, du charme ou du tilleul, arbres avec lesquels la rabasse vit en symbiose. En 1868, le Vaucluse récoltait 380 tonnes de truffes, tant dans le massif du Luberon que dans les monts de Vaucluse ou le mont Ventoux
Cinq moulins ont été construits à Saint-Saturnin     

Fermer

Publié le 22/03/2021 06:41  - aucun commentaire - |     |

Vendredi 26 février 2021

Première randonnée vélo de l'année, le temps est plus qu'encourageant, je m'élance vers le village de Châteauroux-les-Alpes et la chapelle Saint-Roch, sur les flancs du vallon du Rabioux au dessus de la Durance.
(25 kilomètres, 375 mètres de dénivelé).

Le tracé ( 25 km et 375 m de dénivelé)
Départ du plan d'eau d'Embrun,
au fond, le Pic du Morgon (2324 m)
Dans la plaine du Roc, au fond : le Mont Orel (2496 m)
Dans la montée vers Saint-Roch
La Téte de la Clotinaille et celle du Vautisse
encadrent la vallée du Couleau
Le hameau de Saint-Marcellin, au-dessus de Châteauroux-les-Alpes
A gauche, le Mont Guillaume (2542 m)
La chapelle Saint-Roch
Descente vers Châteauroux-les-Alpes
A Embrun, je retrouve Charlotte
Chemin du canal de Chaffuel, au fond, le Pic du Morgon
Pause bien agréable au soleil
 
C'est reparti, au fond, le Mont Orel (2406 ,m)
Le long du canal de Chaffuel, sous le Roc
Embrun, perché sur son Roc
Je retrouve le plan d'eau d'Embrun
Le profil : 25 km et 375 m de dénivelé

Lire la suite

Vendredi 26 février 2021

Première randonnée vélo de l'année, le temps est plus qu'encourageant, je m'élance vers le village de Châteauroux-les-Alpes et la chapelle Saint-Roch, sur les flancs du vallon du Rabioux au dessus de la Durance.
(25 kilomètres, 375 mètres de dénivelé).

Le tracé ( 25 km et 375 m de dénivelé)
Départ du plan d'eau d'Embrun,
au fond, le Pic du Morgon (2324 m)
Dans la plaine du Roc, au fond : le Mont Orel (2496 m)
Dans la montée vers Saint-Roch
La Téte de la Clotinaille et celle du Vautisse
encadrent la vallée du Couleau
Le hameau de Saint-Marcellin, au-dessus de Châteauroux-les-Alpes
A gauche, le Mont Guillaume (2542 m)
La chapelle Saint-Roch
Descente vers Châteauroux-les-Alpes
A Embrun, je retrouve Charlotte
Chemin du canal de Chaffuel, au fond, le Pic du Morgon
Pause bien agréable au soleil
 
C'est reparti, au fond, le Mont Orel (2406 ,m)
Le long du canal de Chaffuel, sous le Roc
Embrun, perché sur son Roc
Je retrouve le plan d'eau d'Embrun
Le profil : 25 km et 375 m de dénivelé

Fermer

Publié le 26/02/2021 10:41  - aucun commentaire - |     |

Mardi 8 septembre 2020 (83-côte varoise)

 Je quitte Cavalière, un des villages du Lavandou pour rejoindre Bormes-les Mimosas par la belle voie verte qui longe le littoral en aplomb des belles et nombreuses plages et criques de la baie du Lavandou. Bormes les Mimosas est un des plus beaux villages de la côte, au cœur d'un site enchanteur, à l'entrée de la forêt de Dom et au départ de la Route des Crêtes que j'emprunte au départ du col de Caguo-Ven (230 m) (déjà franchi le 7 septembre 2016), par le col de Landon (380 m) jusqu'au col de Barral (372 m), ces deux derniers cols déjà franchis en septembre 2018 et 2019.
 Les panoramas sur la baie du Lavandou avec en toile de fond les Îles d'Or sont à couper le souffle.

Le parcours, téléchargeable sur Openrunner (37 km et 631 m de dénivelé)
Le tracé (37 km et 631 m de dénivelé)
Départ de Cavalière
 
Tunnel sur la voie verte
 
La baie du Lavandou, depuis la voie verte
La chapelle Saint-Clair
 
Bormes-les-Mimosas
(Monument en l'honneur de la Révolution Française)
 
Bormes-les-Mimosas

 
Col de Caguo Ven

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Lire la suite

Mardi 8 septembre 2020 (83-côte varoise)

 Je quitte Cavalière, un des villages du Lavandou pour rejoindre Bormes-les Mimosas par la belle voie verte qui longe le littoral en aplomb des belles et nombreuses plages et criques de la baie du Lavandou. Bormes les Mimosas est un des plus beaux villages de la côte, au cœur d'un site enchanteur, à l'entrée de la forêt de Dom et au départ de la Route des Crêtes que j'emprunte au départ du col de Caguo-Ven (230 m) (déjà franchi le 7 septembre 2016), par le col de Landon (380 m) jusqu'au col de Barral (372 m), ces deux derniers cols déjà franchis en septembre 2018 et 2019.
 Les panoramas sur la baie du Lavandou avec en toile de fond les Îles d'Or sont à couper le souffle.

Le parcours, téléchargeable sur Openrunner (37 km et 631 m de dénivelé)
Le tracé (37 km et 631 m de dénivelé)
Départ de Cavalière
 
Tunnel sur la voie verte
 
La baie du Lavandou, depuis la voie verte
La chapelle Saint-Clair
 
Bormes-les-Mimosas
(Monument en l'honneur de la Révolution Française)
 
Bormes-les-Mimosas

 
Col de Caguo Ven

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Fermer

Publié le 03/11/2020 17:56  - aucun commentaire - |     |

Samedi 5 septembre 2020 (83-côte varoise)

 Je quitte Cavalière, par la voie verte du littoral, je rejoins Le Rayol et monte vers le col de Canadel (269 m) par une très belle route en lacets surplombant le Cap Nègre, puis la route s'engage vers l'ouest par la route des Crêtes pour rejoindre le col de Barral  avant  de redescendre sur Le Lavandou.
 (28 kilomètres et 586 mètres de dénivelé)
Sur le lien suivant :  Le parcours téléchargeable sur Openrunner
 Le tracé de la randonnée (37 kilomètres et 631 mètres de dénivelé)
 
Départ de Cavalière
La baie du Lavandou avec au fond, les Îles d'Or
La chapelle de Canadel
édifiée pour commémorer le débarquement, construite en 1962
Nécropole nationale du Rayol, Canadel-sur-Mer
 
La route s'élève et offre de somptueux panoramas
 
Col de Canadel
Le Cap Nègre
Retour par la voie verte du littoral
Le profil (37 km et 631 m de dénivelé)

Lire la suite

Samedi 5 septembre 2020 (83-côte varoise)

 Je quitte Cavalière, par la voie verte du littoral, je rejoins Le Rayol et monte vers le col de Canadel (269 m) par une très belle route en lacets surplombant le Cap Nègre, puis la route s'engage vers l'ouest par la route des Crêtes pour rejoindre le col de Barral  avant  de redescendre sur Le Lavandou.
 (28 kilomètres et 586 mètres de dénivelé)
Sur le lien suivant :  Le parcours téléchargeable sur Openrunner
 Le tracé de la randonnée (37 kilomètres et 631 mètres de dénivelé)
 
Départ de Cavalière
La baie du Lavandou avec au fond, les Îles d'Or
La chapelle de Canadel
édifiée pour commémorer le débarquement, construite en 1962
Nécropole nationale du Rayol, Canadel-sur-Mer
 
La route s'élève et offre de somptueux panoramas
 
Col de Canadel
Le Cap Nègre
Retour par la voie verte du littoral
Le profil (37 km et 631 m de dénivelé)

Fermer

Publié le 03/11/2020 17:41  - aucun commentaire - |     |

Mardi 18 août 2020 (05-Embrunais)

Le village de Châteauroux-les-Alpes,
avec le vallon du Rabioux au fond.
 Balade vélo classique de l'Embrunais, les traverses de Saint-Clément restent un réel plaisir avec ses panoramas en balcon sur la Durance.

35 kilomètres et 425 m de dénivelé.)

►  Sur ce lien : Le tracé, téléchargeable sur Openrunner

Le tracé de la randonnée, 35 kilomètres et 425 mètres de dénivelé
Départ du plan d'eau d'Embrun
Le lac de Serre-Ponçon, à gauche, le Morgon (2324 m) 
 
Embrun, perché sur son Roc
Tête de la Clotinaille (2563 m)
 
Depuis les Traverses, Châteauroux-les-Apes et le vallon du Rabioux
Hame
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
Le profil de la randonnée (35 km et 325 m de dénivelé)

Lire la suite

Mardi 18 août 2020 (05-Embrunais)

Le village de Châteauroux-les-Alpes,
avec le vallon du Rabioux au fond.
 Balade vélo classique de l'Embrunais, les traverses de Saint-Clément restent un réel plaisir avec ses panoramas en balcon sur la Durance.

35 kilomètres et 425 m de dénivelé.)

►  Sur ce lien : Le tracé, téléchargeable sur Openrunner

Le tracé de la randonnée, 35 kilomètres et 425 mètres de dénivelé
Départ du plan d'eau d'Embrun
Le lac de Serre-Ponçon, à gauche, le Morgon (2324 m) 
 
Embrun, perché sur son Roc
Tête de la Clotinaille (2563 m)
 
Depuis les Traverses, Châteauroux-les-Apes et le vallon du Rabioux
Hame
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
Le profil de la randonnée (35 km et 325 m de dénivelé)

Fermer

Publié le 20/08/2020 16:14  - aucun commentaire - |     |

Jeudi 30 juillet 2020 (05-Embrunais)

 Température caniculaire ce jeudi pour cette randonnée vers Saint-Jean-de-Crots, juste en face de chez nous.

 Une fois traversé la Durance, je longe le lac de Serre-Ponçon, à sa cote maximum (780m), pour grimper vers le hameau de Saint-Jean-de-Crots et  ses 3 anciens corbillards. (Voir sur le blog "HAUTES-ALPES-INSOLITES")
 Une fois descendu, je regrimpe vers Le Poët pour rejoindre Baratier et retraverser La Durance où, depus la passerelle, je peux observer le passage des rafts dans la vague de la Clapière.

Le tracé de la randonnée (28 km et 590 m de dénivelé)
La Durance depuis la passerelle de la Clapière, au fond, la cathédrale Notre-Dame-du Réal
La Durance depuis la passerelle de la Clapière,
 au fond, la cathédrale Notre-Dame-du Réal


Le lac de Serre-Ponçon est à sa cote maximale (780 m)


Sur les premières pentes, au fond, les Aiguilles de Chabrières


La chapelle Saint-Pierre de Beauvillard et l'ancienne école

Entre le cimetière et l'église Saint-Jean-Baptiste (XIXe), 
Un curieux abri offre une retraite éclatante à 3 corbillards communaux...


L'ancien "Café Bayard"


L'église Saint-Chaffrey à Baratier

Passages de rafts sur la Durance

Bien méritée après l'effort  avec cette chaleur caniculaire 

- Le parcours téléchargeable sur Openrunner

- La même balade, glaciale le 2 décembre dernier !

Lire la suite

Jeudi 30 juillet 2020 (05-Embrunais)

 Température caniculaire ce jeudi pour cette randonnée vers Saint-Jean-de-Crots, juste en face de chez nous.

 Une fois traversé la Durance, je longe le lac de Serre-Ponçon, à sa cote maximum (780m), pour grimper vers le hameau de Saint-Jean-de-Crots et  ses 3 anciens corbillards. (Voir sur le blog "HAUTES-ALPES-INSOLITES")
 Une fois descendu, je regrimpe vers Le Poët pour rejoindre Baratier et retraverser La Durance où, depus la passerelle, je peux observer le passage des rafts dans la vague de la Clapière.

Le tracé de la randonnée (28 km et 590 m de dénivelé)
La Durance depuis la passerelle de la Clapière, au fond, la cathédrale Notre-Dame-du Réal
La Durance depuis la passerelle de la Clapière,
 au fond, la cathédrale Notre-Dame-du Réal


Le lac de Serre-Ponçon est à sa cote maximale (780 m)


Sur les premières pentes, au fond, les Aiguilles de Chabrières


La chapelle Saint-Pierre de Beauvillard et l'ancienne école

Entre le cimetière et l'église Saint-Jean-Baptiste (XIXe), 
Un curieux abri offre une retraite éclatante à 3 corbillards communaux...


L'ancien "Café Bayard"


L'église Saint-Chaffrey à Baratier

Passages de rafts sur la Durance

Bien méritée après l'effort  avec cette chaleur caniculaire 

- Le parcours téléchargeable sur Openrunner

- La même balade, glaciale le 2 décembre dernier !

Fermer

Publié le 03/08/2020 15:59  - aucun commentaire - |     |